Cœur, corps et âme en équilibre

Dernière mise à jour : 18 avr. 2021

Pour une vie en équilibre, il faut s'assurer que chaque élément qui nous compose est équilibré : ainsi, le corps, le cœur et l'âme doivent être, à part égale, nourris et équilibrés pour pouvoir pleinement s'épanouir. Dans notre vie actuelle, avec le stress des vies trépidantes, un aspect est parfois négligé et l'équilibre n'est plus...Surviennent alors parfois la fatigue, le manque d'entrain ou la maladie. Alors il convient de réapprendre à s'écouter, d'effectuer les démarches nécessaires et de mettre en place des changements pour vous permettre de retrouver cet équilibre. Il n'y a pas de recette toute faite, chaque être a ses besoins et son histoire. Nous ne partons pas tous du même endroit : nous sommes uniques de part notre histoire, notre hérédité et nos qualités. Chaque chemin est différent et c'est cela qui en fait toute la beauté.


Le corps :

L'être humain est un être complexe qui est aussi une merveilleuse machine que l'on néglige trop souvent. Notre corps est un peu comme notre véhicule, il est ce qui nous permet de vivre ici sur terre. Il ne s'agit pas de suivre tel ou tel dogme mais simplement de l'écouter pour lui donner ce dont il a besoin et ce qui lui convient pour qu'il soit dans la meilleure santé possible, afin qu'il nous porte le plus loin possible dans les meilleures conditions.

Il faut savoir aller le soigner lorsque cela est nécessaire, lui donner la nourriture qui lui permettra de fonctionner correctement, renouer avec l'exercice si vous avez laissé de côté cette partie…ou de calmer votre soif d'exercice qui le fatigue prématurément. Il s'agit de reprendre conscience de ce que le corps demande. Petit à petit, avec l'aide d'un nutritionniste peut être ou de votre médecin traitant…ou peut être tout simplement en vous inscrivant à un club de Zumba ou de marche nordique…


Le cœur :

Étant donné que tout est lié… il vous faut soigner aussi votre petit cœur, partir à la (re)découverte de vos émotions. Exprimées ou refoulées, elles conditionnent une grande partie de nos actions, réactions et par là nos choix et nos vies. Les émotions se traduisent directement sur notre corps : avez vous remarqué combien votre cœur bas lorsque vous êtes face à une situation qui vous angoisse ou comment le rouge vous monte aux joues lorsque votre colère s'exprime ? Les émotions agissent instantanément sur notre corps et bien au delà ! (et parfois même pour une longue durée si nous ne savons pas les gérer). Elles conditionnent tout notre vécu et il convient de les reconnaître pour pouvoir connaître nos filtres et améliorer notre interaction au vivant, aux autres, à soi… De même, il est intéressant de renouer avec notre curiosité afin de nourrir notre soif d'apprendre. Pas forcément dans les livres...l'homme est un être doué de raison et oublie souvent qu'il apprend toute sa vie. Renouer avec sa curiosité, c'est repartir à la découverte de ce que l'on ne connait pas, apprécier la nouveauté ou consolider ce que l'on sait déjà, nourrir son cœur car la joie reste la compagne idéale de la curiosité. Il y a quantité de chemin pour nourrir son cœur à vous te retrouver la vôtre ! Reprenons possession de nos émotions, apprivoisons-les pour gagner en créativité, en vivacité d'esprit et en confort de vie !


L'âme :

Votre esprit, votre âme ou votre moi profond peu importe comment vous l'appelez…est souvent une redécouverte. Au fil du temps, de nos expériences, de ce que nous on dit les autres et surtout de ce que l'on en a retenu, des couches se sont formées qui finissent par recouvrir cette belle âme qui est en nous…Tout d'abord, il faut accepter la situation de laquelle nous partons : le mental est aussi une partie de nous et il n'est pas nécessaire de le combattre ou de le nier… Cela n'améliorerait pas les choses. Il faut l'accueillir, écouter ce qu'il a à nous dire et finalement, quand cela est nécessaire, lui indiquer que vous préférez écouter votre intuition. Que dorénavant, vous tenterez d écouter votre petite voix bienveillante, la joie qui nous anime, et que vous partez confiant.e.s.

Pour renouer avec cette voix de votre Moi profond, il faut calmer notre mental, lui redonner sa place et son importance celle de conseiller annexe et non de dirigeant.

Dans le même temps, il faut partir à la recherche de ce que nous sommes au plus profond de nous… ce qui nous motive et ce qui nous met véritablement en joie. Parfois cela vient brutalement, comme une crise ou une quête soudaine d'identité ; parfois cela vient tout doucement par étapes… là aussi il n'y a pas de règles : vous êtes unique !

Et pour revenir à notre essence, il faut apprendre à identifier les filtres que nous avons, à comprendre pourquoi ils sont là, à quoi ils ont servi et comment ils conditionnent une partie de nos réactions et donc notre expérience de vie…


Chaque élément est indissociable, interdépendant et conditionné par divers facteurs mais l'équilibre est possible, il suffit de le décider, d'agir pour le rétablir et de conserver cet équilibre une fois qu'il est atteint. Cela n'est pas forcément de tout repos, mais cela reste une merveilleuse aventure : la vôtre !

7 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout